Séminaire IISMM / IREL

Laïcité, religions, école

Contexte

La question des faits religieux concerne l’ensemble des enseignants. Elle peut surgir sous la forme de questionnements constructifs, de découvertes respectives ou, à l’inverse, de conflictualités. Les faits religieux ne La question des faits religieux concerne l’ensemble des ­enseignants. Elle peut surgir sous la forme de ­questionnements constructifs, de découvertes ­respectives ou, à l’inverse, de conflictualités. Les faits religieux ne font pas en France ­l’objet d’un enseignement spécifique mais sont intégrés dans ­différentes disciplines. ­Objets d’un ­renouvellement ­scientifique important dans les ­dernières décennies qui est reflété dans les nouveaux programmes scolaires, leur ­enseignement peut parfois sembler ­complexe et ­déstabilisant.


Dès lors, comment aborder dans les enseignements cette ­relation complexe entre des phénomènes sociaux ­(religions) et les principes qui régissent la vie publique en France ­(laïcité, liberté de conscience, liberté d’expression etc.) ? 

Présentation du séminaire

Ce séminaire s’adresse à l’ensemble de la communauté éducative et particulièrement aux formateurs académiques et a pour objectif de présenter des recherches récentes sur les faits religieux à partir de différentes approches (en histoire, sociologie, anthropologie, science politique) en les articulant avec des situations d’enseignement. Il vise à créer un lieu de rencontre et de discussion entre chercheurs et professionnels de l’éducation, qui permettront de dégager des éléments de réflexivité sur les enseignements en vue de construire les pratiques de classe qui garantissent une approche sereine des faits religieux à l’école. 

Ce séminaire pourra venir en appui aux plans de formations des EAFC sur plusieurs années :  

  • Consolider les savoirs
    Didactiser l’enseignement des faits religieux par la présentation de recherches ou de ressources innovantes (productions audiovisuelles, bandes dessinées) qui pourront servir de support à des actions pédagogiques (en lettres, histoire, EMC).

  • S’interroger sur la posture éducative
    Proposer des pistes de réflexion sur des situations complexes au cours desquelles des références sont mobilisées par les élèves, notamment par la présentation de travaux de recherche et l’échange avec des chercheurs sur ces -questions.

Thèmes proposés

τ Etats religions et sociétés : approche comparée

τ Laïcité et religions en France 

τ La mise par écrit des traditions : les textes bibliques 

τ La mise par écrit des traditions : le texte coranique

τ Islam et école, autour d’une recherche récente

τ Sciences et religions

Modalités pratiques

6 séances de 2 heures, le jeudi de 17h à 19h entre octobre et mai. En ­hybride.

Présentiel à la Maison des sciences de l’Homme/EHESS, 54 bd Raspail, sur inscription.

Dates des séances

Jeudi 19 octobre 2023 
« Laïcisation, sécularisation, désenchantement du monde et sortie de la religion. Comment penser et mettre en perspective la question des relations entre États, religions et sociétés ? »
Philippe Gaudin (IREL, EPHE)

Revoir la séance

Jeudi 16 novembre 2023 
« La religion dans la France contemporaine : entre recomposition et sécularisation »
Philippe Portier (EPHE)

Revoir la séance

Jeudi 7 décembre 2023 
« La formation de traditions bibliques »
Anna Van den Kerchove (Institut protestant de théologie/Laboratoire d’études sur monothéismes CNRS)

Revoir la séance

Jeudi 18 janvier 2024 
« La mise par écrit des traditions islamiques »
Ali Amir Moezzi (EPHE)

Revoir la séance

Jeudi 28 mars 2024
« Islam et école, autour d’une recherche récente»
Samia Langar (Université Lumière Lyon 2)

Jeudi 16 mai 2024
Antonella Romano (EHESS)

Informations et inscriptions

Pour s’abonner à la liste de diffusion et recevoir les informations sur le séminaire : ici  

.

.

L’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman a été créé en 1999 par le Ministère de l’éducation nationale, de la recherche et de la technologie au sein de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Depuis 2016, il est associé au CNRS (UAR 2500). L’IISMM est un espace de collaboration et d’échanges entre chercheurs spécialisés dans l’étude des mondes musulmans situé à l’interface entre le champ universitaire et la société. Sa mission est de contribuer à la diffusion d’informations et de savoirs scientifiques sur l’Islam auprès du public par le biais de conférences publiques, de publications ou de formations professionnelles. Il mène depuis 2006 une activité régulière de formation continue auprès d’agents publics dépendant de différents ministères, dont celui de l’Education nationale.

L’Institut d’étude des religions et de la laïcité (IREL) jadis Institut européen en sciences des religions (IESR) a été créé en 2002 en tant que centre de formation et de recherche fondamentale et appliquée au sein de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE)-PSL. Organisme public de formation adossé au monde de la recherche, il constitue un lieu laïque d’expertise et de conseil sur l’histoire et l’actualité de la laïcité et des questions religieuses. Sa mission première est de participer à la mise en œuvre de l’enseignement des faits religieux à l’école, notamment à travers l’organisation de stages de formation pour les personnels de l’Éducation nationale. L’institut s’adresse également à tous les professionnels et propose des programmes adaptés aux différents secteurs d’activité (service public, associations, entreprises…). Animant un réseau de correspondants européens, il a également pour mission de diffuser et de valoriser auprès de différents publics l’état du savoir en sciences des religions et la réflexion sur la laïcité.

.