Conférences publiques

Cycle 2015-2016 : Pouvoirs et autorités en Islam

Du 5 octobre 2015 au 7 juin 2016

1er mardi du mois, 18h30-20h30
Amphithéâtre François Furet, 105 bd Raspail, 75006 Paris

Présentation

La proclamation récente du califat en Irak et en Syrie, un siècle après sa suppression par Atatürk, invite à s’intéresser aux notions de pouvoir et d’autorité en Islam et à la question sous- jacente des rapports entre religion (dîn) et pouvoir temporel (dawla).
S’il faut distinguer les notions de pouvoir (comme fait établi) et d’autorité (comme fondement légitime du pouvoir), il faut aussi réfléchir à l’opposition, à la complémentarité et à l’articulation des couples pouvoirs/autorités, politique/religieux dont la relation dialectique était caractéristique des époques pré-modernes. En outre, bien des sources d’autorité n’ont pas été créées ex nihilo par l’islam, mais ont été élaborées à partir des coutumes, des structures familiales, des religions et des modèles politiques pré-existants.
Ce cycle propose d’aborder la question des pouvoirs et autorités en Islam à travers une série de conférences portant à la fois sur des notions théoriques en lien avec l’exercice de l’autorité (charia, arts de gouverner, fatwas), sur des représentants de l’autorité (califes, sultans, émirs, rois, présidents, oulémas, imams, muftis) et des expériences de contestation (dissidences, révolutions).

 

5 octobre 2015

La charia :  entre droit et politique

Nathalie Bernard-Maugiron, juriste, directrice de recherche IRD, Université Paris Descartes

Jean-Philippe Bras, professeur de droit public, Université de Rouen

Écouter le podcast de la conférence

 

3 novembre 2015

Les femmes et le pouvoir en Islam

Azadeh Kian, professeure de sociologie, directrice du Centre d’Enseignement, de Documentation et de Recherches pour les Études Féministes, Université Paris-Diderot

Écouter le podcast de la conférence

 

1er décembre 2015

Imams et prédicateurs en Europe

Samir Amghar, sociologue, chercheur, Université libre de Bruxelles

Romain Sèze, sociologue, chargé de recherche, Institut National des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice

 

5 janvier 2016

Contester l'autorité : dissidences et révolutions au Moyen-Orient, 1906-2011

Hamit Bozarslan, historien, directeur d’études, EHESS (Centre d’études turques et ottomanes)

Revoir la conférence

 

2 février 2016

"Etat Islamique" : sens et portée d'une rupture

François Burgat, politologue, directeur de recherche au CNRS, IREMAM

Revoir la conférence

 

1er mars 2016

Miroirs des princes et art de gouverner

Makram Abbès, professeur de philosophie politique, École Normale Supérieure de Lyon

Écouter le podcast de la conférence

 

5 avril 2016

Sultans, rois et présidents

Elizabeth Picard, politologue, directrice de recherche au CNRS, IREMAM

Écouter le podcast de la conférence

 

3 mai 2016

Califat et imâmat, des origines à nos jours

Sabrina Mervin, historienne, directrice du Centre Jacques Berque pour les Études en sciences humaines et sociales au Maroc

Nabil Mouline, historien et politiste, chargé de recherche, CNRS (CéSoR)

 

7 juin 2016

Fatwas et muftis : pratiques contemporaines

Ghaleb Bencheikh, physicien et théologien, présentateur de l’émission Islam sur France 2

Écouter le podcast de la conférence

EHESS

flux rss  Actualités

Quels présupposés pour l'étude du Coran ?

Journée(s) d'étude - Mardi 12 juillet 2016 - 09:00

Comment étudier et enseigner le Coran ? Les différences constatées entre les approches du monde universitaire et celles du monde religieux islamique ne proviennent-elles pas des présupposés qui les sous-tendent ? La recherche sur le Coran et l’enseignement qui est dispensé actuellement en France à son propos ne gagneraient-ils pas à intégrer une réflexion sur la présence, les origines et les implications de ces différents présupposés ? Cette journée d’étude, où participeront universitaires, chercheurs et enseignants d’instituts islamiques, entend contribuer au renouveau des études coraniques de haut niveau, en stimulant les coopérations, échanges et débats.

Lire la suite

Fatawas et muftis. Pratiques contemporaines

Conférence - Mardi 07 juin 2016 - 18:30

La proclamation récente du califat en Irak et en Syrie, un siècle après sa suppression par Atatürk, invite à s’intéresser aux notions de pouvoir et d’autorité en Islam et à la question sous- jacente des rapports entre religion (dîn) et pouvoir temporel (dawla).
S’il faut distinguer les notions de pouvoir (comme fait établi) et d’autorité (comme fondement légitime du pouvoir), il faut aussi réfléchir à l’opposition, à la complémentarité et à l’articulation des couples pouvoirs/autorités, politique/religieux dont la relation dialectique était caractéristique des époques pré-modernes. En outre, bien des sources d’autorité n’ont pas été créées ex nihilo par l’islam, mais ont été élaborées à partir des coutumes, des structures familiales, des religions et des modèles politiques pré-existants.
Ce cycle propose d’aborder la question des pouvoirs et autorités en Islam à travers une série de conférences portant à la fois sur des notions théoriques en lien avec l’exercice de l’autorité (charia, arts de gouverner, fatwas), sur des représentants de l’autorité (califes, sultans, émirs, rois, présidents, oulémas, imams, muftis) et des expériences de contestation (dissidences, révolutions).

Lire la suite

Califat et imâmat

Conférence - Mardi 03 mai 2016 - 18:30

La proclamation récente du califat en Irak et en Syrie, un siècle après sa suppression par Atatürk, invite à s’intéresser aux notions de pouvoir et d’autorité en Islam et à la question sous- jacente des rapports entre religion (dîn) et pouvoir temporel (dawla).
S’il faut distinguer les notions de pouvoir (comme fait établi) et d’autorité (comme fondement légitime du pouvoir), il faut aussi réfléchir à l’opposition, à la complémentarité et à l’articulation des couples pouvoirs/autorités, politique/religieux dont la relation dialectique était caractéristique des époques pré-modernes. En outre, bien des sources d’autorité n’ont pas été créées ex nihilo par l’islam, mais ont été élaborées à partir des coutumes, des structures familiales, des religions et des modèles politiques pré-existants.
Ce cycle propose d’aborder la question des pouvoirs et autorités en Islam à travers une série de conférences portant à la fois sur des notions théoriques en lien avec l’exercice de l’autorité (charia, arts de gouverner, fatwas), sur des représentants de l’autorité (califes, sultans, émirs, rois, présidents, oulémas, imams, muftis) et des expériences de contestation (dissidences, révolutions).

Lire la suite

Plus d'actualités

IISMM
96 boulevard Raspail, 75006 Paris
+33 (0)1 53 63 56 05
iismm.infos (arôbâse) ehess.fr