Manifestations scientifiques |

Année 2017-2018

2018/02/12-14 : ateliers doctoraux de l’ARVIMM : « Moderne et contemporain : usages et enjeux historiographiques comparés »

Un projet de l’ARVIMM, organisé avec le partenariat de l’Unité d’arabe de l’Université de Genève, de l’Institut d’étude de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman (IISMM, EHESS-CNRS) et de la Chaire Moyen-Orient Méditerranée de PSL à l’École normale supérieure.

Avec la collaboration du département Recherche et Mondialisation du MNAM – Centre Georges Pompidou.

Organisateurs

  • Annabelle Boissier, Head of Research, Arts Cabinet,
  • Catherine David, Directrice adjointe, MNAM/CCI Centre Georges Pompidou,
  • Fanny Gillet, Doctorante, Université de Genève, Unité d’arabe
  • Alexandre Kazerouni, Postdoctorant, ENS
  • Alain Messaoudi, Maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Nantes (CRHIA), associé à l’IMAF (EHESS), en délégation au CNRS (USR 3103 InVisu),
  • Silvia Naef, Professeure ordinaire, Université de Genève, Unité d’Arabe,
  • Claudia Polledri, Postdoctorante, CRIALT, Université de Montréal,
  • Perin Emel Yavuz, Responsable de l’animation scientifique, Institut Confluence Migrations.

Présentation

Dans le cadre des réflexions menées par le groupe de recherches sur les arts visuels du monde musulman, Maghreb et du Moyen-Orient XIXe-XXIe siècle (ARVIMM) depuis 2015 autour de l’écriture de l’histoire de l’art de la région, il est apparu de manière toujours plus évidente que les termes utilisés revêtent des significations qui excèdent les questions d’emprunts lexicographiques et linguistiques.

Pour leur deuxième édition, les Ateliers doctoraux des Arts Visuels au Maghreb et au Moyen-Orient — XIXe-XXIe siècle souhaitent interroger l’usage des termes qui rendent compte de l’exercice de la temporalité en art et les enjeux historiographiques qu’ils supposent. L’étude des discours sur l’art permet d’observer que les termes « moderne », « contemporain », « actuel » et « avant-garde » sont souvent employés de manière interchangeable dans les mondes de l’art de la région. Dans le même temps, la variabilité de leurs usages indique généralement une prise de position de l’artiste et de l’auteur à l’intérieur de la scène artistique qui dépasse le cadre du débat intellectuel entre “tradition” et “modernité”. Ces usages mettent ainsi en lumière des rapports de hiérarchie et de pouvoir, ainsi que des positionnements artistiques et idéologiques, sur le plan national comme international. L’analyse et la confrontation des sources révèlent alors des enjeux sous-jacents de reconnaissance professionnelle et institutionnelle, qui se structurent par réseaux d’affinités générationnelles, esthétiques voire politiques. Il est donc nécessaire de prendre en compte les significations que ces termes véhiculent et de porter l’attention sur les dynamiques de traduction dans des contextes plurilingues.

En gardant comme horizon d’attente l’analyse des circulations terminologiques au Maghreb et au Moyen-Orient, l’enjeu de cette session des Ateliers doctoraux sera de repérer, les usages qui témoignent de continuités et ceux qui symbolisent des ruptures dans une approche comparatiste dont l’exposition Mémoires des futurs. Modernités indiennes au Centre Pompidou constituera le pivot.


Programme

Lundi 12 février

IISMM-EHESS, 96, bd Raspail, 75006 Paris, 1er étage, salle des étudiants (M4 Saint-Placide ou M12 Rennes/Sèvres-Babylone)

9h30-12h30 : Séance inaugurale

Introduction

Tour de table

Conférence de Béatrice Joyeux-Prunel : « Modernes » et « avant-gardes » contre « Anciens » : une histoire d’espaces plus que de temps.

Discussion

Lecture complémentaire

  • Joyeux-Prunel, Béatrice (2015). « Au-delà d’un Paris-New York. L’art moderne et ses discordances spatio-temporelles », Atala ; Culture et Sciences humaines, n° 18, dossier « Périodisations plurielles en histoire des arts et de la littérature », pp. 119-138.

13h30-17h30 : Workshop 1 / Périodiser l’art global

Lectures analytiques

  • Alberro, Alexander (2005). « Periodising contemporary art ». In : Kocur Z. et Leung. S (eds.), Theory in Contemporary Art since 1983, Malden, MA : Blackwell, pp. 3-9.
  • Bentley, Jerry (1996). « Cross-cultural interaction and periodization in World History », American Historical Review, June, pp. 749-768.
  • Beyer, Andreas, Croissant, Croissant, Krebs, Sophie, Taburet-Delahaye, Élisabeth et Zerner, Henri, avec Olivier Bonfait (2008). « Schèmes de périodisation en histoire de l’art : enjeux intellectuels et pratiques publiques » (débat), Perspectives, dossier « La périodisation en histoire de l’art », vol. 4, pp. 621-639.

Lectures complémentaires

  • Danto, Arthur (2000, 1997). « 1. Introduction: le moderne, le postmoderne et le contemporain ». In : L’Art contemporain et la clôture de l’art, Paris : Seuil, pp. 25-47.
  • Poivert, Michel (2008). « Pluriel des temps en histoire de la photographie, périodes, régimes d’historicité, fonction du récit », Perspectives, n° 4, pp. 772-775.

18h30 : Rencontre autour du lancement du numéro de la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée intitulé “Contextualiser nos regards”

Bibliothèque des langues et civilisations (Bulac), 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (M14 Bibliothèque François Mitterrand, Bus 89, arrêt Bibliothèque rue Mann)

Mardi 13 février

Centre Georges Pompidou, place Georges-Pompidou, 75004 Paris (M11 Rambuteau ouM4 Châtelet/Étienne Marcel)

11h-13h : Visite de l’exposition Mémoires des futurs. Modernités indiennes en présence de Catherine David

14h30-18h : Workshop 2 / Modernités indiennes

Lectures complémentaires

  • Document de présentation de l’exposition Mémoires des futurs. Modernités indiennes.
  • Mitter, Partha (2007). « Prologue » et « The Formalist Prelude ». In : The triumph of Modernity. India’s artists and the avant-garde 1922-1947, Londres, Reaktion Books, pp. 7-13 et 15-27.
  • Verdalle, Laure de, Vigour, Cécile et Le Bianic, Thomas (2012). « S’inscrire dans une démarche comparative », Terrains & travaux, n° 21, pp. 5–21.
  • Detienne, Marcel (2002). « L’art de construire des comparables », Critique internationale, n° 14, vol. 1, pp. 68–78.

18h30 : Rencontre autour du lancement du numéro de la revue Perspective consacré au Maghreb

La Colonie, 128 rue la Fayette, 75010 Paris (M4 Gare de l’Est)

21h : Dîner avec les participants

Restaurant Villa Médicis da Napoli, 11 bis rue saint Placide, 75006 Paris (M4 Saint-Placide ou M12 Sèvres-Babylone)

Mercredi 14 février

IISMM-EHESS, 96, bd Raspail, 75006 Paris, 1er étage, salle des étudiants(M4 Saint-Placide ou M12 Rennes/Sèvres-Babylone)

9h-12h30 : Workshop 3 / Modernités et contemporanéitésau Maghreb et au Moyen-Orient

Lectures analytiques

  • al-Qasimi. Sultan Sood (2015). « The Arab World: A Sum of Its Parts ». In : Imperfect Chronology: Arab Art from the Modern to the Contemporary – Works from the Barjeel Art Foundation, London, Munich, New York : Prestel, pp. 12-15.
  • Keshmirshekan, Hamid (2017). « Parameters of ‘Modern’ and ‘Contemporary’ Art from the Middle East. An Alternative Art Historical Account ». In : Allerstorfer, Julia et Leisch-Kiesl, Monika (eds.), Global Art History. Transkulturelle Verortungen von Kunst und Kunstwissenschaft, Bielefeld : Transcript, pp. 127-150.
  • Abdallah, Monia (2010). « Exposer l’art contemporain du Moyen-Orient », Intermédialités, n° 15, 2010, pp. 91-104.
  • El Mekki, Hatim (1969). La Peinture tunisienne contemporaine [Catalogue], Al-Jazira, Le Caire.
  • Khadda, Mohammed (1982). « Modernité et ressourcement », In : Feuillets Épars Liés. Essai sur l’art, Alger : SNED, pp. 39-45.

14h-17h : Workshop 4 / Modernités et contemporanéités au Maghreb et au Moyen-Orient

Lectures analytiques

  • Naef, Silvia (2012). "Not Just ‘for Art’s Sake’ : Exhibiting Iraqi Art in the West After 2003". In : Tejel, Jordi, Sluglett, Peter, Bocco, Riccardo et Bozarslan, Hamit (eds.), Writing the Modern History of Iraq. Historiographical and Political Challenges, Singapore : World Scientific, 2012, pp. 475-500.
  • Davies, Clare (2013). « Arts Writing in 20th-Century Egypt: Methodology, Continuity, and Change », ARTMargins 2, pp. 19–42.
  • Madra, Beral (2007). « Reflections on the Global South ». In : Weibel, Peter & Buddensieg, Andrea (eds.), Contemporary Art and the Museum. A Global Perspective. Ostfildern, Hatje Cantz, pp. 110-123.
  • Scheid, Kirsten (2015). « Toward a Material Modernism: Introduction to S. R. Choucair’s ‘How the Arab Understood Visual Art’ », ARTMargins 4, pp. 102–118.

17h-18h : Discussion finale

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Projection du film documentaire "Nos Plumes" de Keira Maameri

Projection-débat - Vendredi 22 juin 2018 - 18:30Le vendredi 22 juin 2018, l’IISMM propose une projection du documentaire de Keira Maameri, Nos plumes, suivie d’un débat en présence de la réalisatrice Keira Maameri et de Hala Jalloul-El Mir (IISMM).Nos plumes dresse les portraits croisés de cinq (...)(...)

Lire la suite

Ritualité en transition dans les mondes chiites

Journée(s) d'étude - Mercredi 06 juin 2018 - 10:00Cette journée d’étude est organisée dans le cadre du séminaire : « Culture matérielle et pratiques dévotionnelles dans les sociétés chiites » par Michel Boivin (CNRS-Ceias), Annabelle Collinet (Musée du Louvre), Sepideh Parsapajouh (CNRS-CéSor)De (...)(...)

Lire la suite

La visite pieuse (ziyâra) en Islam : pratiques croyantes, regards savants

Journée(s) d'étude - Jeudi 07 juin 2018 - 09:00Cette journée d’études est organisée dans le cadre du séminaire « Islam savant et islam populaire : contradictions et interactions. Une approche transdisciplinaire », Organisée par : Sepideh Parsapajouh - Mathieu Terrier Avec le soutien de l’IISMM, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
96 boulevard Raspail
75006 Paris