Actus RSS

Actualités

L’enseignement de l’histoire en Afrique

Conférence - Mardi 06 mars 2018 - 18:30Dans le cadre du cycle des conférences publiques 2017-2018 de l'Institut d'études de l’Islam et des sociétés du monde musulman :L’enseignement de l’histoire en Afrique Iris Seri-Hersch, historienne, maître de conférences, Aix-Marseille Université, IREMAM « Souveraineté et enseignement de l’histoire dans le Soudan "oriental" (1900-1970) » etKmar Bendana, historienne, professeure, Université de la Manouba, Tunis « Eléments pour un état de l’enseignement de l’histoire de l’Afrique en Tunisie ».

Lire la suite

Appel à candidatures : Prix de thèse 2018 sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans

Appels étudiants - Vendredi 12 janvier 2018 - 20:30L’Institut d’étude de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM-UMS2000) et le GIS Moyen-Orient Mondes musulmans du CNRS organisent en 2018 la sixième édition du Prix de thèse sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans. Sont éligibles des travaux soutenus en français ou en France entre le 1er septembre 2015 et le 31 décembre 2017, dans toutes les disciplines des lettres et sciences humaines et sociales.Plusieurs prix seront attribués et remis solennellement le mercredi 27 juin 2018 :Les prix du GIS et de l’IISMM.Le prix Mohammed Arkoun en islamologie, avec le soutien du Bureau Central des Cultes (BCC-Direction des Libertés Publiques et des Affaires Juridiques), ministère de l’Intérieur, et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.Le prix de la Thèse francophone décerné par la Direction régionale de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) au Moyen-Orient.Conditions générales de candidature :Avoir soutenu entre le 1er septembre 2015 et le 31 décembre 2017 une thèse en français ou en France sur le Moyen-Orient et les mondes musulmans en lettres et sciences humaines et sociales.Avoir obtenu les félicitations du jury (dans les universités où cela se pratique).Avoir envoyé un dossier complet à l’IISMM selon les modalités ci-dessous, au plus tard le vendredi 12 janvier 2018.Conditions particulières pour le prix de l’AUF :Le candidat, citoyen d’un des treize pays couverts par la Direction régionale de l’AUF au Moyen-Orient, doit avoir soutenu sa thèse en français, soit dans son pays, soit en France même, dans les délais et sur les sujets indiqués ci-dessus.Composition du dossier :Un exemplaire électronique de la thèse au format PDF.Deux exemplaires du rapport du jury sur papier. Pour les universités étrangères où il n’existe pas de rapport, prière de joindre deux lettres de recommandation : la première du directeur de thèse, la seconde d’un autre universitaire.Un CV et une liste des publications sur papier.NB : Si le rapport n’est pas disponible le 12 janvier 2018, il est possible de le faire parvenir ensuite.Dossier à envoyer :par e-mail (thèse en PDF) : prix.momm[at]ehess.fr; elise.massicard[at]sciencespo.frpar courrier (rapport de soutenance, CV) : Madame Élise Massicard, Prix de thèse 2018 – IISMM, 96 bd Raspail 75006 ParisLe règlement du Prix sera disponible ultérieurement, voir sur le site du GIS MOMM.

Lire la suite

Appel à candidatures : session d'études doctorales de l'IISMM 2018

Appels étudiants - Lundi 15 janvier 2018 - 09:00L’École doctorale de l’IISMM 2018 se tiendra à Tirana, en Albanie du lundi 19 mars au vendredi 23 mars 2018.L’École permettra aux doctorants et aux masters dont la thématique de recherche est l’Islam et les sociétés du monde musulman et de spécialisations et d’horizons divers, de partager leurs recherches, leurs approches et leurs expériences dans des sessions au cours desquelles ils coopèreront avec des chercheurs avancés.ThèmeSpace, Place and Dwelling is the theme of the Spring School to be held in Tirana, Albania, in March 2018. Spatiality is an underrated but very fundamental aspect of religious practice and religious reasoning. According to Tweed (2006), religious practice comes down to basically two forces: crossing and dwelling. Terrestrial crossing refers to physical movement, such as pilgrimage, certain spatial rituals, and spiritual travel indicating a movement across time and place. Corporeal crossing refers not only to the religious understanding of life cycles and modes of temporality, but also to the embodied limits and constraints in life and the concomitant registers of meaning provided by religion to confront them. Cosmic crossing refers to transcendental dynamics of boundaries, and to the religious language that provides meaning to crossing.  We could also think of movement that is not religiously inspired but may well impact on notions of religion. Migration, displacement, or refugees for religious reasons.Dwelling, on the other hand, involves three overlapping processes: mapping, building and inhabiting. Mapping refers to orientation and the location of the individual in a cosmos. It also refers to registration and order building by authorities, including narratives that envision ideals about origin, presence and future. Building is the next step signifying the productive work of making a home and producing locality. The third step, inhabiting, refers to processes of how people inhabit created life-worlds and how they live by these imagined geographies. Spatiality is about how religious traditions formulate notions of home and community, the inside and the outside, but also about movement, transgression and direction. In short, spatiality of whatever sort is social action that unfolds within Muslim traditions. Hajj, the pilgrimage to Mecca, hijra, the obligation to move to places under Islamic law, ziyara, the visiting of shrines, and rihla, the quest for knowledge, are Islamic obligations. But also the qiblah, the direction for ritual prayer, the mosque literally meaning ‘place of gathering’, and the concept of Dar al Islam as against the placeless ummah, the global community of believers, point at specific understandings of place and mobility. Also ‘static’ practices such as retreat, hermitage, reclusion or confinement as forms of self-discipline have a clear spatial dimension.Materializing spaceAs it refers to the materializing of space, concrete attention will be paid to the ways in which the spatial nature of many Muslim practices can be apprehended through the study of the plural becomings of built environment and materiality. Studies on Muslim heritage and the religious (re) appropriation of space are very significant in this respect, particularly when linked to the understandings of identity and memory.Mapping spaceMapping space is closely linked to the enactment of certain cartographies of religious life and religious practice, building order, the invention of tradition and of course narratives on nation-building.Inhabiting spaceBy inhabiting space, individuals and collectivities can communicate their sense of dwelling, but also notions of longing and belonging. We invite PhD candidates and Research Master students to reflect on notions of space, movement, place, crossing and dwelling in their own work and to present their ongoing work from the angle of spatiality. We also invite students to bring forward their ideas on various sub-themes, such as narratives of space and place, the contestation and (re)appropriation of space, imaginative spaces, mapping of religious cultures, bridges and boundaries, built spaces and built environments and their religious and socio-political understandings, the spatial framing of religious experiences, memory, storytelling and space, practices of place-making, shifting religious landscapes, rural and urban spatiality, (de)territorialisation, spatial politics, spatial traumas, religious (dis)placement, emotional landscapes, knowledge production linked to space, place and dwelling, etc. DisciplinesHistoire – Histoire de l’art – Archéologie – Anthropologie – Sociologie – Philosophie – Islamologie – Géographie – Sciences politiques. Organisation Cette session est organisée par l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM) en partenariat avec le Netherlands Interuniversity School for Islamic Studies (NISIS), le Instituti i Antropologjisë Kulturore dhe Studimit të Artit, ASA (IAKSA), le Center for Near and Middle Eastern Studies (CNMS, Marburg University) et le Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC) de Madrid.Les programmes des précédentes Écoles doctorales de Printemps se trouvent sur le site de l’IISMM. Enseignants Prof. Nathalie Clayer (CNRS-EHESS)Prof. Dick Douwes (Erasmus University Rotterdam)Dr Oskar Verkaaik (University of Amsterdam)Prof. Armand Vokshi (Faculty of Architecture and Urbanism Polytechnic University of Tirana)D’autres conférenciers seront annoncés ultérieurement. Déroulement de la sessionLes matinées sont consacrées à des exposés magistraux par l’équipe encadrante ; les après-midis sont réservés à des ateliers de travail autour des recherches doctorales des étudiants qui participent à la session. Les débats et les interventions se dérouleront en anglais. La participation exige une bonne compréhension de l’anglais, ainsi qu’une véritable capacité à s’exprimer dans cette langue. CandidaturesLes étudiants inscrits dans une université française ou espagnole seront sélectionnés par l’IISMM. Une douzaine de candidatures sera retenue.Le dossier de candidature devra comporter les pièces suivantes : une lettre de motivation en anglais (1 à 2 pages maximum),un résumé de la thèse en anglais (2 pages maximum),une proposition d’intervention en relation avec le thème de la session (titre et résumé de la présentation en anglais, max. 250 mots) une courte biographie (50 mots en anglais) *un CV (rédigé en français ou en anglais),une lettre de soutien du directeur de thèse.* Si la candidature est retenue cette présentation sera utilisée dans le programme de l’école doctorale 2018  qui sera publiée en ligne.Les candidats retenus s’engagent à assister à la totalité de la session. Leurs frais de mission étant pris en charge, ils s’engagent également à respecter les dates de départ et de retour qu’implique la session.Les candidatures seront à envoyer par courrier électronique (pièces à fournir en un seul document PDF) à Sophie Bilardello sophie.bilardello@ehess.fr ainsi qu’à Pascal Buresi (directeur de l’IISMM) : direction.iismm@ehess.fr ou par voie postale à : IISMM, 96 bd Raspail, 75006 Paris (Candidature École doctorale 2018) avant le 15 janvier 2018. 

Lire la suite

Le terrorisme islamiste au Sahel

Conférence - Mardi 06 février 2018 - 18:30Dans le cadre du cycle des conférences publiques 2017-2018 de l'Institut d'études de l’Islam et des sociétés du monde musulman : Le terrorisme islamiste au Sahel Marc-Antoine Pérouse de Montclos, Politiste, Directeur de recherche, IRD « Le djihad au Sahel : local ou global ? » &Elodie Apard, Historienne, Directrice de l'IFRA-Nigeria « De la secte au Califat : analyse sémantique de l'évolution de Boko Haram ». 

Lire la suite

Les djihads des XVIIIe et XIXe siècles au Sahel

Conférence - Mardi 09 janvier 2018 - 18:30Dans le cadre du cycle des conférences publiques de l'Institut d'études de l’Islam et des sociétés du monde musulman :Abdel Wedoud Ould Cheikh, Anthropologue, Professeur émérite, Université de Lorraine, « Shurbubba, fin du XVIIe siècle (Mauritanie) : une lointaine étincelle saharienne des djihads sahéliens des XVIIIe-XIXe siècles ? » et Jean Schmitz, Anthropologue, Directeur de recherche, IRD, IMAF« Au Sahel : des révolutions musulmanes du XVIIIe siècle (Sénégal, Guinée) aux djihads expansionnistes et au "second esclavage" du XIXe siècle (Nigeria, Mali, Cameroun…)  »

Lire la suite

Conférence-débat autour de l'ouvrage de Laurence LOUËR (Sciences-Po, CERI)

Débat - Vendredi 08 décembre 2017 - 18:30A l'occasion de la parution de l'ouvrage de Laurence LOUËR (Professeure associée à Sciences-Po, Chercheure au CERI), aux Éditions du Seuil et en partenariat avec l’IISMM, « Sunnites et Chiites, Histoire politique d’une discorde » : Conférence-débat en présence de l’auteure et de : Sabrina Mervin (Chargée de recherche, CNRS, CéSor) ; Samy Dorlian (Maître de conférences, Université Paris-Sorbonne Paris IV. Une histoire politique des conflits autant que des échanges entre sunnites et chiites : une approche inédite et un livre essentiel pour comprendre les recompositions du monde musulman.La chute de Saddam Hussein en Irak en 2003 a placé la relation entre les deux grands courants de l’islam au cœur des recompositions de l’ordre régional au Moyen-Orient. Les « printemps arabes » de 2010- 2011, les offensives de Daech, les guerres civiles au Yémen et en Syrie aujourd’hui ont encore accentué cette dynamique de polarisation. Quelles en sont les origines ?Ce livre ambitieux expose le processus historique qui y a conduit, depuis les querelles autour de la succession de Mahomet jusqu’à la révolution iranienne de 1979 et la contre-offensive saoudienne, en passant par les transformations du salafisme. Il explique que ce n’est pas un affrontement confessionnel mais les usages politiques du sunnisme et du chiisme, notamment via la création des États ottoman et savafide, qui ont contribué à structurer les relations interétatiques actuelles. Centré autour des interactions entre chiites et sunnites – et pas seulement autour de leurs conflits - l’ouvrage montre également que la discorde a connu des tentatives de dépassement, et qu’elle n’a pas empêché la coexistence, ni les alliances et les échanges. Un autre de ses intérêts est ainsi de relativiser la notion de « blocs » et de montrer que les identités sunnite et chiite ne sont pas exclusivement religieuses.   

Lire la suite

Nouveaux regards sur l’esclavage

Conférence - Mardi 05 décembre 2017 - 18:30Dans le cadre du cycle des conférences publiques de l'Institut d'études de l’Islam et des sociétés du monde musulman :Anaïs Wion, Historienne, Chargée de recherche, CNRS, IMAF, « L'esclavage et le travail contraint dans l'Éthiopie chrétienne médiévale et pré-contemporaine »et              Henri Médard, Historien, Professeur, Aix-Marseille Université, « Une redéfinition des catégories de genre en Afrique orientale au XIX e siècle. L’esclavage au royaume du Buganda (Ouganda)

Lire la suite

EHESS

flux rss  Actualités

Appel à candidatures : Prix Michel Seurat 2018 sur le monde arabe contemporain

Appels étudiants - Dimanche 15 avril 2018 - 00:00Le Prix Michel Seurat a été institué par le CNRS en juin 1988 pour « honorer la mémoire de ce chercheur du CNRS, spécialiste des questions islamiques, disparu dans des conditions tragiques. Ce programme vise à aider financièrement chaque année un (...)(...)

Lire la suite

Faire du chemin avec Elias Khoury

Rencontre - Mardi 06 février 2018 - 16:00Rencontre organisée dans le cadre du séminaire de l’IISMM « Orient-Littératures » à propos du parcours d’Elias Khoury (romancier libanais), de son oeuvre et en particulier de son dernier roman Les enfants du ghetto. Je m’appelle AdamPrésentation par Rania (...)(...)

Lire la suite

Présentation de l’ouvrage de Fabien Truong « Loyautés radicales. L’islam et les mauvais garçons de la Nation »

Débat - Mercredi 10 janvier 2018 - 16:00Dans le cadre du Réseau Thématique Pluridisciplinaire « Islams et chercheurs dans la cité », Fabien Truong présentera son livre Loyautés radicales. L’islam et les « mauvais garçons » de la Nation (La Découverte, 2017) en présence de Marc Saint-Upéry, journ (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
96 boulevard Raspail
75006 Paris