Actus RSS

Actualités

Aux sources de l’islamophobie. Les mots de l’Islam dans la France d’Ancien Régime

Conférence - Mardi 07 mars 2017 - 18:30Par Lucette Valensi : historienne, directrice d’études émérite à l’EHESS (et lecture de textes par Gérard Maarek).Que savait-on de l’islam et du monde musulman dans la France d’Ancien Régime ? Que disent les dictionnaires qui emmagasinent tous les mots de la langue et tous leurs usages ?C’est à ces questions que Lucette Valensi tentera de répondre, textes à l’appui.

Lire la suite

LES CHEBABS DE YARMOUK

Projection-débat - Mardi 28 février 2017 - 18:00Les « chebabs » de Yarmouk, c’est avant tout une bande de potes, qui se connaissent depuis l’adolescence… Dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Moyen-Orient, créé en Syrie en 1957, ils partagent leur quotidien, se cherchent un avenir. Troisième génération d’exilés, ils ne rêvent plus du retour en Palestine. Mais leur soif de vivre, leur désir de révolte se heurtent aux murs du camp.Au seuil de choix existentiels, l’Histoire les rattrape à nouveau. En mars 2011, éclate la Révolution en Syrie. Le camp sera en grande partie détruit, leur vie bouleversée. Le film, tourné juste avant, cristallise leurs derniers moments, ensemble, à Yarmouk.Voir la bande-annonce du filmLa projection du film sera suivie d'une discussion en présence du réalisateur avec Chowra Makaremi, anthropologue, et Thomas Richard, politologue. Entrée libreÉvénement proposé par la Direction de l'image et de l'audiovisuel et l'Institut d'études de l'Islam et des sociétés du monde musulman

Lire la suite

Des revendications de musulmanes au féminisme islamique

Conférence - Mardi 07 février 2017 - 18:30Nadine Weibel, anthropologue du religieux associée à l’équipe DRES (CNRS, Université de Strasbourg)Depuis la seconde moitié du XX° siècle, au sein d'un islam revendiqué et pratiqué, de nombreuses musulmanes entendent se réapproprier leurs droits, octroyés selon elles par la révélation coranique et dont elles auraient été dépossédées au fil des siècles par l'ordre patriarcal. Si ces femmes négocient un rôle social plus affirmé basé sur la complémentarité des genres, le courant du féminisme islamique, plus récent, utilise l'outil herméneutique, à l’instar des théologies féministes, pour déconstruire le discours masculin dominant et proposer une relecture des textes centrée sur la notion d'égalité totale des femmes et des hommes.

Lire la suite

Un tricontinentalisme arabe ?

Table ronde - Mardi 14 mars 2017 - 15:00Pourquoi exhumer l’histoire, ou les histoires, des gauches arabes ? Pourquoi exhumer l’histoire d’une tradition défaite ? Pourquoi aujourd’hui ? C’est à partir de cette défaite même, des questionnements laissés en suspens, que nous souhaitons à nouveau interroger ces courants longtemps négligés par la recherche. Mais à partir de quel présent nous orientons-nous vers eux, à partir de quel problème ? Supposons-nous que le problème sur lequel les gauches ont achoppé se pose encore, aujourd’hui ? Que leur défaite pourrait devenir, est peut-être déjà, notre défaite ? Et leurs espérances, ont-elles jamais été les nôtres ? Nous, qui avons été jetés dans un monde sans horizon d’attente dans les années 70-80s, ne demeurons-nous pas irréversiblement étrangers à leurs passions ?

Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Florence Bergeaud-Blackler "Le marché halal ou l’invention d’une tradition"

Débat - Lundi 30 janvier 2017 - 18:30La conférence-débat aura lieu en présence de l’auteure et avec la participation de Mohammed-Hocine Benkheira (EPHE) et de Rémy Madinier (CNRS/EHESS).Présentation de l'ouvrage : Du simple rituel d’abattage au tourisme halal, en passant par les aliments, les médicaments et la mode, le marché halal s’étend sur tous les continents. Qu’est-ce qui a rendu possible un tel élargissement du « système halal », faisant de tout fidèle musulman un consommateur, et de l’Umma une puissance économique ? Comment les intérêts marchands sont-ils passés avant la neutralité de l’État et la liberté religieuse ? 

Lire la suite

L’islam, une religion américaine?

Conférence - Mardi 03 janvier 2017 - 18:30Résumé du cycle « Minorités en Islam, islam en minorité » :Évoquer les minorités en Islam, c’est penser immédiatement aux minorités religieuses non musulmanes en pays majoritairement musulman et tout particulièrement à celles qui ont bénéficié du statut de dhimmi, de « tributaire ». Le cycle proposé cette année (2016/2017) par l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman « Minorités en islam, islam en minorité » entend déplacer le regard en interrogeant la notion de « minorité » telle qu’elle est entendue selon les disciplines : histoire, géographie, sociologie, droit…Si cette notion renvoie d’emblée à des groupes en situation d’infériorité numérique par rapport à une majorité démographique, qu’elle soit religieuse, culturelle, linguistique ou sociale…, elle a aussi une dimension politique. Et il arrive qu’un groupe minoritaire démographiquement, tels les Alaouites en Syrie, les sunnites en Irak sous Saddam Hussayn, exerce le pouvoir. Cependant, dans la majeure partie des cas, les minorités demeurent des groupes dominés, parfois discriminés, qui cherchent à faire valoir leurs droits, leur spécificité, leur idéologie, leur mode de vie. La notion renvoie alors aux questions d’identités et de résistance, tout en exprimant une volonté d’appartenance à un ensemble plus vaste, social, politique, ou religieux.Les minorités dont il sera question lors de ce cycle de conférences sont tout autant celles constituées par les musulmans en Europe, aux États-Unis ou en Chine que celles présentes dans les pays d’Islam. On parlera donc des minorités confessionnelles bien sûr, mais aussi des minorités sociétales regroupées autour d’affinités politiques, idéologiques, religieuses ou sexuelles. 

Lire la suite

De l'islam à l'athéisme, processus de distance vis-à-vis de la foi musulmane

Conférence - Mardi 06 décembre 2016 - 18:30Houssame Bentabet (doctorant en sociologie des religions à l'EHESS / CEIASLorsque les yeux se tournent principalement vers la problématique de la radicalisation dite « islamique », dans un contexte de peur et de violence, un phénomène opposé prend de l’importance dans le monde entier, il s’agit de l’abandon de l’Islam. Ce phénomène touche, en effet, des musulmans de nationalités différentes. Cette tendance ne semble pas concerner que des musulmans vivants dans des sociétés occidentales où ils seraient considérés comme « minorité religieuse », elle est également remarquée dans des sociétés majoritairement musulmanes où l’abandon de l’islam ou « l’apostasie » est passible de la peine de mort. À partir de différents parcours d’ex-musulmans devenu athées, nous essaierons de comprendre pourquoi et comment ils quittent l’islam.

Lire la suite

EHESS

flux rss  Actualités

La culture populaire au Moyen-Orient

Colloque - Lundi 27 mars 2017 - 09:30L’idée d’une culture populaire à affirmer et à défendre ne s’est imposée que récemment dans le monde de l’Islam méditerranéen. Plus récemment qu’en Europe en tout cas, et suite à des acquisitions massives, rétrospectivement qualifiées de « pillages » qui ont (...)(...)

Lire la suite

Afro-Palestine Solidarity Past and Present

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 16 mars 2017 - 17:00Séance exceptionnelle du séminaire « La question palestinienne : quelles comparaisons possibles ? » organisée conjointement avec l’Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP). Avec l'interven (...)(...)

Lire la suite

Qsûr sahariens

Journée(s) d'étude - Vendredi 17 mars 2017 - 09:00A l'occasion de la résidence à l'IISMM de Mounia Chekhab, conservatrice au musée d'Art islamique de Doha (Qatar) et auteur de l'ouvrage Le qsar, type d’implantation humaine au Sahara : architecture du Sud Algérien (Archaeopress, 2016), l'équipe d (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
96 boulevard Raspail
75006 Paris