Actus RSS

Actualités

Autour de l'ouvrage de Florence Bergeaud-Blackler "Le marché halal ou l’invention d’une tradition"

Débat - Lundi 30 janvier 2017 - 18:30La conférence-débat aura lieu en présence de l’auteure et avec la participation de Mohammed-Hocine Benkheira (EPHE) et de Rémy Madinier (CNRS/EHESS).Présentation de l'ouvrage : Du simple rituel d’abattage au tourisme halal, en passant par les aliments, les médicaments et la mode, le marché halal s’étend sur tous les continents. Qu’est-ce qui a rendu possible un tel élargissement du « système halal », faisant de tout fidèle musulman un consommateur, et de l’Umma une puissance économique ? Comment les intérêts marchands sont-ils passés avant la neutralité de l’État et la liberté religieuse ? 

Lire la suite

L’islam, une religion américaine?

Conférence - Mardi 03 janvier 2017 - 18:30Résumé du cycle « Minorités en Islam, islam en minorité » :Évoquer les minorités en Islam, c’est penser immédiatement aux minorités religieuses non musulmanes en pays majoritairement musulman et tout particulièrement à celles qui ont bénéficié du statut de dhimmi, de « tributaire ». Le cycle proposé cette année (2016/2017) par l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman « Minorités en islam, islam en minorité » entend déplacer le regard en interrogeant la notion de « minorité » telle qu’elle est entendue selon les disciplines : histoire, géographie, sociologie, droit…Si cette notion renvoie d’emblée à des groupes en situation d’infériorité numérique par rapport à une majorité démographique, qu’elle soit religieuse, culturelle, linguistique ou sociale…, elle a aussi une dimension politique. Et il arrive qu’un groupe minoritaire démographiquement, tels les Alaouites en Syrie, les sunnites en Irak sous Saddam Hussayn, exerce le pouvoir. Cependant, dans la majeure partie des cas, les minorités demeurent des groupes dominés, parfois discriminés, qui cherchent à faire valoir leurs droits, leur spécificité, leur idéologie, leur mode de vie. La notion renvoie alors aux questions d’identités et de résistance, tout en exprimant une volonté d’appartenance à un ensemble plus vaste, social, politique, ou religieux.Les minorités dont il sera question lors de ce cycle de conférences sont tout autant celles constituées par les musulmans en Europe, aux États-Unis ou en Chine que celles présentes dans les pays d’Islam. On parlera donc des minorités confessionnelles bien sûr, mais aussi des minorités sociétales regroupées autour d’affinités politiques, idéologiques, religieuses ou sexuelles. 

Lire la suite

De l'islam à l'athéisme, processus de distance vis-à-vis de la foi musulmane

Conférence - Mardi 06 décembre 2016 - 18:30Houssame Bentabet (doctorant en sociologie des religions à l'EHESS / CEIASLorsque les yeux se tournent principalement vers la problématique de la radicalisation dite « islamique », dans un contexte de peur et de violence, un phénomène opposé prend de l’importance dans le monde entier, il s’agit de l’abandon de l’Islam. Ce phénomène touche, en effet, des musulmans de nationalités différentes. Cette tendance ne semble pas concerner que des musulmans vivants dans des sociétés occidentales où ils seraient considérés comme « minorité religieuse », elle est également remarquée dans des sociétés majoritairement musulmanes où l’abandon de l’islam ou « l’apostasie » est passible de la peine de mort. À partir de différents parcours d’ex-musulmans devenu athées, nous essaierons de comprendre pourquoi et comment ils quittent l’islam.

Lire la suite

Le chiisme comme courant minoritaire

Conférence - Mardi 08 novembre 2016 - 18:30Mathieu Terrier, CNRS (LEM)Islam minoritaire, chiisme majoritaire : la construction dialectique de l’imâmisme duodécimainDevenu le courant majoritaire du chiisme, branche minoritaire en islam, l’imâmisme duodécimain a construit son identité à travers un double discours : défensif et tactique d’un côté, à l’égard du sunnisme « orthodoxe » ; autoritatif, dénonciateur ou tolérant de l’autre, à l’égard des « exagérateurs » chiites et du soufisme. Une construction dialectique qui connaît un tournant avec l’instauration de l’imâmisme comme religion d’État en Iran au début du XVIe siècle. Michel Boivin, CNRS (CEIAS)Minoritaires dans la minorité : religion et société chez les chiites ismaéliens d’Asie du sudLes chiites ismaéliens, qui forment une branche minoritaire du chiisme, sont surtout établis en Asie du sud, entre Karachi et Mumbai. En se concentrant sur la branche qui reconnaît Shâh Karîm al-Husaynî, mieux connu sous le nom d’Aga Khan IV, comme imâm vivant, la communication s’intéressera à la spécificité de l’imâmisme dans cette branche du chiisme et à son impact sur l’organisation sociale des fidèles.

Lire la suite

Être musulman en Europe aujourd'hui

Conférence - Mardi 04 octobre 2016 - 18:30Évoquer les minorités en Islam, c’est penser immédiatement aux minorités religieuses non musulmanes en pays majoritairement musulman et tout particulièrement à celles qui ont bénéficié du statut de dhimmi, de « tributaire ». Le cycle proposé cette année par l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman « Minorités en islam, islam en minorité » entend déplacer le regard en interrogeant la notion de « minorité » telle qu’elle est entendue selon les disciplines : histoire, géographie, sociologie, droit…Si cette notion renvoie d’emblée à des groupes en situation d’infériorité numérique par rapport à une majorité démographique, qu’elle soit religieuse, culturelle, linguistique ou sociale…, elle a aussi une dimension politique. Et il arrive qu’un groupe minoritaire démographiquement, tels les Alaouites en Syrie, les sunnites en Irak sous Saddam Hussayn, exerce le pouvoir. Cependant, dans la majeure partie des cas, les minorités demeurent des groupes dominés, parfois discriminés, qui cherchent à faire valoir leurs droits, leur spécificité, leur idéologie, leur mode de vie. La notion renvoie alors aux questions d’identités et de résistance, tout en exprimant une volonté d’appartenance à un ensemble plus vaste, social, politique, ou religieux.Les minorités dont il sera question lors de ce cycle de conférences sont tout autant celles constituées par les musulmans en Europe, aux États-Unis ou en Chine que celles présentes dans les pays d’Islam. On parlera donc des minorités confessionnelles bien sûr, mais aussi des minorités sociétales regroupées autour d’affinités politiques, idéologiques, religieuses ou sexuelles.IntervenantNilüfer Göle, sociologue (EHESS) Entrée libre dans la limite des places disponibles

Lire la suite

Quels présupposés pour l'étude du Coran ?

Journée(s) d'étude - Mardi 12 juillet 2016 - 09:00Comment étudier et enseigner le Coran ? Les différences constatées entre les approches du monde universitaire et celles du monde religieux islamique ne proviennent-elles pas des présupposés qui les sous-tendent ? La recherche sur le Coran et l’enseignement qui est dispensé actuellement en France à son propos ne gagneraient-ils pas à intégrer une réflexion sur la présence, les origines et les implications de ces différents présupposés ? Cette journée d’étude, où participeront universitaires, chercheurs et enseignants d’instituts islamiques, entend contribuer au renouveau des études coraniques de haut niveau, en stimulant les coopérations, échanges et débats.Journée ouverte aux étudiants et universitaires organisée dans le cadre du programme Islamologie du Labex RESMED (Religions et Sociétés dans le monde Méditerranéeen) - UMR Orient-Méditerranée - Université Paris-Sorbonne, en coopération avec l’IISMM (Institut d’Etudes de l’Islam et des Sociétés du Monde Musulman).Responsable : Anne-Sylvie Boisliveau

Lire la suite

Fatawas et muftis. Pratiques contemporaines

Conférence - Mardi 07 juin 2016 - 18:30La proclamation récente du califat en Irak et en Syrie, un siècle après sa suppression par Atatürk, invite à s’intéresser aux notions de pouvoir et d’autorité en Islam et à la question sous- jacente des rapports entre religion (dîn) et pouvoir temporel (dawla).S’il faut distinguer les notions de pouvoir (comme fait établi) et d’autorité (comme fondement légitime du pouvoir), il faut aussi réfléchir à l’opposition, à la complémentarité et à l’articulation des couples pouvoirs/autorités, politique/religieux dont la relation dialectique était caractéristique des époques pré-modernes. En outre, bien des sources d’autorité n’ont pas été créées ex nihilo par l’islam, mais ont été élaborées à partir des coutumes, des structures familiales, des religions et des modèles politiques pré-existants.Ce cycle propose d’aborder la question des pouvoirs et autorités en Islam à travers une série de conférences portant à la fois sur des notions théoriques en lien avec l’exercice de l’autorité (charia, arts de gouverner, fatwas), sur des représentants de l’autorité (califes, sultans, émirs, rois, présidents, oulémas, imams, muftis) et des expériences de contestation (dissidences, révolutions).IntervenantGhaleb Bencheikh, physicien, théologien, présentateur de l’émission Islam sur France 2Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lire la suite

EHESS

flux rss  Actualités

LES CHEBABS DE YARMOUK

Projection-débat - Mardi 28 février 2017 - 18:00Les « chebabs » de Yarmouk, c’est avant tout une bande de potes, qui se connaissent depuis l’adolescence… Dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Moyen-Orient, créé en Syrie en 1957, ils partagent leur quotidien, se cherchent un avenir. (...)(...)

Lire la suite

Des revendications de musulmanes au féminisme islamique

Conférence - Mardi 07 février 2017 - 18:30Nadine Weibel, anthropologue du religieux associée à l’équipe DRES (CNRS, Université de Strasbourg)Depuis la seconde moitié du XX° siècle, au sein d'un islam revendiqué et pratiqué, de nombreuses musulmanes entendent se réapproprier leurs droits, octroyé (...)(...)

Lire la suite

Un tricontinentalisme arabe ?

Table ronde - Mardi 14 mars 2017 - 15:00Pourquoi exhumer l’histoire, ou les histoires, des gauches arabes ? Pourquoi exhumer l’histoire d’une tradition défaite ? Pourquoi aujourd’hui ? C’est à partir de cette défaite même, des questionnements laissés en suspens, que nous souhaitons à nouveau int (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
96 boulevard Raspail
75006 Paris