Rencontres scientifiques |

2013-2014

2014-05-22/24 : Colloque "Adab et modernité : un "processus de civilisation ?" (XVIIe-XIXe siècle)

COLL_Adab_affiche_01A l’époque contemporaine apparaissent dans le monde musulman de nouvelles normes civilisationnelles pour les élites urbaines comme, bientôt, pour l’ensemble de la société. L’idéologie de la civilisation (al-tamaddun), alors synonyme de progrès et de modernité, prôna, à partir des années 1860, une étiquette et un savoir-vivre dont les cours égyptienne et ottomane donnaient le modèle. On voit apparaître une progressive codification des mœurs pour en faire une norme ne varietur – ou que l’on croit telle – qui vient s’inscrire à côté de l’adab de la tradition, lui-même multiforme. Le « processus de civilisation » décrit par Norbert Elias pour l’Europe est-il pertinent en général, et au Moyen-Orient en particulier ? Cette question – implicite dans la plupart des écrits sur la Nahda ou le réformisme musulman – mérite aujourd’hui d’être posée tout autrement qu’on ne l’aurait fait voici quelques années encore, à la lumière des recherches récentes sur la littérature, l’éducation, les réformes juridiques, la presse, l’imprimerie, le rôle des États, finalement les nationalismes et les mutations du sentiment religieux : l’adab multiplié mêle d’autres sources qui évoluent elles-mêmes selon une périodisation complexe et protéiforme. Les phénomènes de traduction, de rencontre, de correspondance et de superposition sont au cœur de cette redéfinition des normes de civilisation à l’œuvre au Moyen-Orient. Une synthèse innovante et sélective se produit peu à peu, sans que disparaisse le modèle des makârim al-akhlâq ou de l’adab soufi, avec ses étonnantes résurgences et reformulations, tandis que l’adab au sens de littérature ou de politesse s’impose. A partir de la fin des années 1920, la sécularisation croissante des sociétés du Moyen-Orient entraîna un discours de plus en plus explicitement islamique, centré sur les mœurs (akhlâq) : actuellement, les nouveaux medias permettent la diffusion par les islamistes et les salafistes des nouvelles définitions d’adab et d’akhlâq.

Organisateurs

  • Catherine Mayeur-Jaouen (INALCO, CERMOM)
  • Luca Patrizi (Université de Turin)

Programme

Jeudi 22 mai

IISMM, 96 bd Raspail, 75006 Paris
 (M4 Saint-Placide ou M12 Notre-Dame-des-Champs)

9:00 – Accueil


9:15 – Mot du directeur de l’IISMM et des organisateurs

9:30 – Conférence inaugurale – Stephan Guth (Université d’Oslo)

10:00-12:30- Adab et littérature : 
genres, anthologies, redéfinitions

Séance présidée par Bernard Heyberger (IISMM-EHESS, EPHE, Paris)

  • 10:00 – Francesca Bellino (Université de Turin)
    Arab Encyclopedias between adab, science and modernity.
  • 10:30 – Astrid Meier (Orient-Institut, Beyrouth)
    Adab et modernité au miroir du droit : lecture d’un traité d’Ibn ‘Âbidîn (m. 1836) (Shifâ’ al-’alîl wa-ball al-ghalîl fî hukm al-wasiyya bi-l-khatamât wa-l-ta- hâlîl).

11:00 – Pause

  • 11:30 – Ralf Elger (Université de Halle)
    Are there developments and processes in 17th and 18th century literary adab of Damascus? A close reading of al-Muhibbî’s and al-Murâdî’s biographical collec- tions.
  • 12:00 – Stefan Reichmuth (Université de Bochum)
    L’émergence d’une littérature arabe sous influence soufie en pays yoruba à l’âge colonial.

12:30 – Déjeuner à l’IISMM pour les participants

14:30-17:00- Adab, enseignement et éducation : écoles, transmission, formation

Séance présidée par Nathalie Clayer (CNRS-CETOBAC, Paris)

  • 14:30 – Katharina Ivanyi (Université de Columbia, New York)
    Adab as paideia and social disciplining : Birgivī Mehmed Efendī’s al-Tarīqa al-muhammadiyya and its reception in the Early modern Ottoman Empire.
  • 15:00 – Rudolph Ware (Université du Michigan, Ann Arbor)
    Education, étiquette, et érudition en Afrique de l’Ouest : la ténacité de l’adab classique au siècle colonial.

15:30 – Pause

  • 
16:00 – Chantal Verdeil (INALCO, CERMOM, Paris
    L’honnête homme des missionnaires chrétiens au XIXe siècle.
  • 16:30 – Iris Seri-Hersch (IREMAM – CNRS/Aix-Marseille Université)
    Préparer à la modernité postcoloniale : éducation et « formation du carac- tère » dans le Soudan anglo-égyptien d’après-guerre (1945-1953)

19:00 – Dîner au restaurant pour les participants

Vendredi 23 mai

IISMM, 96 bd Raspail, 75006 Paris
 (M4 Saint-Placide ou M12 Notre-Dame-des-champs)

9:30-12:00- Adab comme savoir-vivre : politesse et sociétés de cour

Séance présidée par M’hamed Oualdi (Université de Princeton) (sous réserve)

  • 9:30 – Elisabetta Benigni (Université de Turin)
    When the Prince travelled to Egypt. Translation and ideology in 19th and 20th century Arabic translations of Machiavelli.
  • 10:00 – Felix Konrad (Université de Kiel)
    A new adab of the elite ? Changing etiquette at the court of the Khedives (c. 1845–1880).

10:30 – Pause

  • 11:00 – Olivier Bouquet (Université de Paris VII-Diderot, CETOBAC)
    Les nouveaux adab de la correspondance : représentation diplomatique, arts de la relation et mise en forme de soi chez les Ottomans du XVIIIe au XXe siècle.
  • 11:30 – François Georgeon (CNRS, CETOBAC, Paris)
    Le regard inversé : le savoir-vivre européen vu par un Ottoman à la fin du XIX siècle.

12:30 – Déjeuner au restaurant pour les participants

14:30-17:00– L’adab comme savoir-vivre et construction de soi

Séance présidée par Armelle Enders (Université de Paris-IV-Sorbonne)

  • 14:30 – Anne-Laure Dupont (Université de Paris-IV-Sorbonne)
    L’adab au coeur du projet réformiste : l’exemple de Jurji Zaydan (1861- 1914).
  • 15:00 – Margrit Pernau (Max Planck Institut for Human Development, Berlin)
    The emotions of colonial modernity. Indian reformist Muslims in the late 19th century.

15:30 – Pause

  • 16:00 – Catherine Mayeur-Jaouen (INALCO, CERMOM, Paris)
    L’adab des femmes : éducation, savoir-vivre et morale dans l’Égypte des années 1900-1920.
  • 16:30 – Anne-Sophie Vivier-Muresan (Institut catholique de Paris)
    Manquer d’adab ou de ta’arrof : deux enjeux différents dans la société ira- nienne contemporaine.

Samedi 24 mai

INALCO, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris (M14 Bibliothèque François Mitterrand)

10:00-12:30- Adab et akhlâq au XIXe siècle :
 l’enjeu des femmes, les mots des soufis

Séance présidée par Pierre Lory (EPHE)

  • 
10:00 – Samuela Pagani (Université de Salento, Lecce)
    Mustafâ Lutfî al-Manfalûtî entre romantisme et amour ‘udhrite.
  • 10:30 – Michel Boivin (CNRS, CEIAS, Paris)
    Mirzâ Qalich Beg (1853-1929) et la rénovation de l’adab dans l’Inde coloniale.

11:00 – Pause

  • 
11:30 – Luca Patrizi (Université de Turin)
    L’adab chez Jalâl al-Dîn al-Qâsimî (1866-1914).
  • 12:00 – Francesco Chiabotti (CNRS-IREMAM, Aix-en-Provence)
    L’adab soufi : deux réinterprétations à l’heure du réformisme, Yûsuf al-Nabahânî (m. 1350/1932) et les Kattânî de Fès.

12:30 – Déjeuner au restaurant pour les participants

Visite de la BULAC (Bibliothèque universitaire des Langues et Civilisations) avec Francis Richard

14:30–17h30- L’adab remplacé par l’obsession des akhlâq aux XXe et XXIe siècles : politique et médias

Séance présidée par Chantal Verdeil

  • 14:30 – Stéphane Dudoignon (CNRS, CETOBAC, Paris)
    L’adab soufi en Asie Centrale : quelques enjeux de la domination soviétique et de ses lendemains.
  • 15:00 – Nabil Mouline (CNRS, CEIFR, Paris)
    La politique de hisba en Arabie saoudite à la fin du XXe siècle.

15:30 – Pause

  • 16:00 – Albrecht Hofheinz (Université d’Oslo)
    Rāqī bi-Akhlāqī, or: The moral turn, from sufi guides to Facebook groups.

16:30 – Conclusions

17:30 – Cocktail à l’INALCO

EHESS

flux rss  Actualités

Conférence-débat autour de l'ouvrage de Laurence LOUËR (Sciences-Po, CERI)

Débat - Vendredi 08 décembre 2017 - 18:30A l'occasion de la parution de l'ouvrage de Laurence LOUËR (Professeure associée à Sciences-Po, Chercheure au CERI), aux Éditions du Seuil et en partenariat avec l’IISMM, « Sunnites et Chiites, Histoire politique d’une discorde » : Conférence-débat en pré (...)(...)

Lire la suite

Nouveaux regards sur l’esclavage

Conférence - Mardi 05 décembre 2017 - 18:30Dans le cadre du cycle des conférences publiques de l'Institut d'études de l’Islam et des sociétés du monde musulman :Anaïs Wion, Historienne, Chargée de recherche, CNRS, IMAF, « L'esclavage et le travail contraint dans l'Éthiopie chrétienne médiévale e (...)(...)

Lire la suite

Conférences Publiques de l'Institut d'études de l'Islam et des sociétés du monde musulman

Conférence - Mardi 03 octobre 2017 - 18:30PrésentationL’image de l’Afrique a longtemps oscillé entre afro-pessimisme et vision irénique. Les études récentes, menées notamment en France, viennent casser les stéréotypes et proposer un véritable renouvellement. D’abord presque exclusivement anthrop (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
96 boulevard Raspail
75006 Paris