Publications |

Autres publications

Ordre public et droit musulman de la famille

Ordre public et droit musulman de la famille

Nathalie Bernard-Maugiron, Beaudoin Dupret (dir.)
Bruxelles,  Bruylant - IRD - CJB, 2012,  465 p.
Les politiques législatives et les pratiques judiciaires de six pays du Nord et du Sud de la Méditerranée (France, Belgique et Espagne, Egypte, Maroc et Tunisie) face à des normes ou décisions étrangères dans le domaine du droit de la famille. Description : Les juges des pays de l’Union européenne sont de plus en plus souvent confrontés à des normes en provenance de pays arabes. Or, les règles de conflits de lois établies par le droit international privé peuvent conduire à l’introduction d’institutions porteuses de valeurs étrangères inconciliables avec les valeurs du pays d’accueil. La notion d’ordre public est alors invoquée pour repousser la loi étrangère, lorsque son contenu heurte les principes fondamentaux de l’État du for. Ce phénomène, loin d’être nouveau, a pris de l’ampleur ces dernières années, en raison notamment des crispations croissantes des différentes parties concernées, particulièrement face à des normes d’inspiration islamique. Cet ouvrage étudie les politiques législatives et les pratiques judiciaires de trois pays de l’Union européenne (France, Belgique, Espagne) et de trois pays du nord de l’Afrique (Égypte, Maroc, Tunisie), face à des normes ou décisions étrangères dans le domaine du droit de la famille. Quelles sont les valeurs que chaque pays considère comme des composantes intrinsèques de son ordre public ? Comment le juge prend-il connaissance du droit étranger ? Quelles formations lui sont offertes ? Par quels moyens l’existence d’une règle étrangère peut-elle être prouvée ? Le droit de la famille tel qu’il est légiféré et appliqué dans trois pays arabes est également exposé, permettant de souligner la diversité des interprétations et des applications actuelles du droit en contexte musulman, que le juge européen n’a pas toujours les moyens d’appréhender. Cet ouvrage permet également de souligner les différences de contenu de la notion d’ordre public et l’existence de conflits de valeurs à l’intérieur même du monde arabe. Il permet de la sorte de battre en brèche l’idée d’un ordre public musulman homogène. Sont regroupées dans un même ouvrage des analyses comparatives du droit de la famille et du droit international privé des deux rives de la Méditerranée, sur la base des textes de lois, de la jurisprudence et de la pratique de chaque pays

Pour citer ce document

, «Ordre public et droit musulman de la famille», iismm [En ligne], Autres publications, Publications, mis à jour le : 04/06/2013
, URL : http://iismm.ehess.fr/index.php?1114.
EHESS

flux rss  Actualités

Conférences Publiques de l'Institut d'études de l'Islam et des sociétés du monde musulman

Conférence - Mardi 03 octobre 2017 - 18:30PrésentationL’image de l’Afrique a longtemps oscillé entre afro-pessimisme et vision irénique. Les études récentes, menées notamment en France, viennent casser les stéréotypes et proposer un véritable renouvellement. D’abord presque exclusivement anthrop (...)(...)

Lire la suite

Art global ? Circulations et engagements artistiques monde arabe/Europe

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 septembre 2017 - 09:00Cette journée d’étude vise à mettre au jour les enjeux, les modalités et les conséquences de circulations artistiques engagées et globalisées. Une approche comparée y sera développée dont le premier point d’ancrage est l’étude de circulation (...)(...)

Lire la suite

Envisioning the Palestinian Future (Envisager l’avenir palestinien)

Conférence - Lundi 18 septembre 2017 - 17:00Conférence-débat en anglais de Richard Falk : « Envisioning the Palestinian Future (Envisager l’avenir palestinien) »Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponiblesEn collaboration avec le séminaire « Penser l’expérience palestinienne » (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman
96 boulevard Raspail
75006 Paris